Comment faire pour reconquérir une femme déçue de la relation amoureuse

Florent Rizzi

Par Florent Rizzi

Beaucoup de couples font face à des périodes difficiles au cours de leur relation. Ces difficultés peuvent provenir tant de la femme que de l’homme, pourtant, les conséquences restent les mêmes, à savoir, les deux parties sont ravagées. Il arrive également qu’après ces troubles sentimentaux, l’homme cherche à faire le premier pas vers sa compagne pour recoller les morceaux et rallumer la flamme à mon ex qui me manque, sauf que la femme reste  insensible à ses avances. Que faire alors pour reconquérir sa femme? Voici quelques conseils pour la reconquérir. Comment dévoiler ses sentiments à son ex ?

Connaitre les raisons de sa déception

Il est connu qu’une femme amoureuse reste fidèle à son compagnon et son amour ne s’éteint pas d’un coup de vent. Pourtant, il faut savoir que le cœur d’une femme n’est ni fait d’acier ni couvert par un gilet par balle. Une femme peut pardonner mais ne peut pas
oublier.

De ce fait, messieurs, quand vous accumulez les infidélités, les mensonges et les manques d’amour et d’affection envers votre compagne, sachez que leur esprit s’en souviendra. En demandant pardon aujourd’hui et en recommençant à fauter demain, c’est comme si vous les blessez un peu plus chaque jour. Alors il est normal et compréhensible qu’a un moment ou à un autre, votre femme en ait assez de vos mensonges, vos excuses et vos promesses. Bref, qu’elle soit déçue de vous. Une fois que vous connaissez les raisons de sa déception il faudra draguer votre ex femme pour retourner avec.

Quelle attitude adoptée envers sa femme?

En temps normal, une femme déçue ne répond pas à vos appels, et dans le cas où elle vous répondrait, son ton se fait lasse, ennuyée et fatiguée de discuter avec vous. Dans ce cas, vous n’avez que deux choix possibles: soit, vous décidez d’abandonner votre femme, de rompre définitivement, d’en chercher une autre et de retenter la même expérience avec la nouvelle. Mais n’oubliez pas que cette nouvelle conquête pourra ne pas vous aimez ni vous supportez comme l’a fait votre femme.

NOUVEAU : Avez-vous une chance de sauver votre couple ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple. Cliquez sur Démarrez le quiz pour le lancer

DEMARREZ LE QUIZ

C’est donc un risque à prendre pour vous, et Dieu sait que de nos jours, rares sont les femmes qui vous aimeront vraiment pour ce que vous êtes mais pas pour le nombre de billets de banque dans votre portefeuille! Mais, ne vous inquiétez pas, si vous aimez toujours autant votre femme et que vous ayez appris de vos erreurs communes passées, il vous reste toujours le choix de reconquérir sa femme. Pour cela, vous devez avoir une discussion face à face avec elle au cours de laquelle, votre femme et vous alliez mettre les choses au clair afin de repartir sur de nouvelles bases !

Mon ex copine à un copain.

1 Commentaire
  1. bonjour, je raconte mon histoire même si elle est un peu longue (et compliquée), merci de lire et de commenter, car je suis perdu…
    2001 : j’ai rencontré une fille (Stef) avec qui on a vécu 1 an 1/2 de passion, complicité et de bonheur. une relation tellement évidente. puis une séparation brutale de sa part pour incompatibilité de caractères et relation pour moi acquise. de plus, next pour elle 2 jours après… très douloureux, reconquète à l’époque, 6 mois ensemble et nouvelle rupture de sa part. je n’avais pas retrouvé ma confiance et je n’étais pas sa priorité (travail, copines, sorties…). pour moi, trop de mal, colère et plus de contacts.
    nos vies suivent leurs cours, sans rencontres sérieuses pour moi. ni pour elle, elle a toujours privilégié son travail et a bossé 9 ans à l’étranger.mais je ne l’ai jamais oublié… je rencontre une autre femme (Sand) il y a 3 ans. seule autre à m’avoir rendu heureux. on était très amoureux également. on s’est même mariés rapidement. malgré notre amour, notre relation s’est dégradée suite à de nombreuses disputes et quelques différences.
    été 2015 : mutés ensemble l’an dernier, on est arrivé dans la même ville (détail pertinent pour la suite car c’est l’endroit où j’avais vécu avec Stef) mais chacun dans son logement car la séparation avait été actée (d’un commun accord). mais on s’est rendu compte qu’on avait toujours beaucoup de sentiments. après un mois de remise en question chacun de son côté, l’amour étant toujours présent, on a repris une petite relation doucement. sans se prendre la tête,chacun chez soi, avec des moments très sensuels. des moments complices, voyage à Rome en amoureux de ma part. ça prenait une bonne direction et on était bien. puis, 1er de l’an, elle couche avec un autre… grosse claque pour moi, grosse perte de confiance (en moi et en elle) même si elle disait toujours m’aimer… malgré cette infidélité, je continue à y croire… donc, je deviens trop « needy » et à force elle me largue.
    février et début avril 2016 : tentative de reconquète de ma part avec Sand, sans trop d’interdits, mais malgré de fréquents moments ensemble et beaucoup d’ambigüité, ça n’avance pas. elle me dit être perdue et avoir besoin de temps… dur pour moi mais je garde espoir.
    Détail intéressant, on s’était recontacé avec Stef 1 an avant, sans aucune arrière-pensée, pour fermer la boucle et se réconcilier (on est moins con 15 ans après!). donc on avait pas mal de contacts via msg ou mails (amicaux je m’entends). elle était revenue en France, mais était en dépréssion à cause de son boulot. donc, en arrêt-maladie et elle descendait souvent dans ma ville car sa meilleure amie est ici.
    mi-avril 2016 : avec Stef, on se fait un resto, entre amis (de toutes façons j’étais en reconquète avec Sand). après la soirée, elle m’envoie un msg me disant qu’elle a passé une bonne soirée mais qu’elle a pleuré car elle a eu un « mal être » en me laissant. Pas de réaction de ma part (toujours Sand dans la tête). 15 jours après, elle me dit revenir dans le coin et me demande si je peux lui faire une séance de sophrologie (une de mes qualifications) et si on peut se faire un resto. ok pour moi, c’est une amie, elle est mal et ça va aussi me changer les idées. séance de sophro nickel, elle semble détendue. plus tard, un nouveau msg me disant que malgré ça, elle était au plus mal en étant repartie de chez moi. intrigué, ce coup-ci, je réponds en disant que je ne comprends pas tout et elle me dit qu’on en parlera au resto. On fait le resto, ça se passe bien. on sort avant le dessert pour que je fume une clope (détail important aussi car elle ne fume pas). Et là, je lui demande ce qui se passe. Elle fond en pleurs, me dit qu’elle est bien avec moi et qu’elle regrette de m’avoir quitté 15 ans auparavant. Etonné, je la réconforte et lui propose de venir boire le café chez moi. et ce qui devait arriver arriva…
    mai 2016 : donc, petite relation à distance car elle n’habite pas ici. moi, je reste très distant car je viens de ramasser sévère. pour Sand (je ne suis pas un salaud) , je vais la voir et lui dis qu’il faut qu’on arrête de se voir car ça n’avance à rien. Elle me répond que ça la fait chier et que ça lui fait de la peine. Mais il faut tourner la page…
    mai 2016 : la relation avec Stef continue, s’intensifie. Même si j’essaie de me préserver (reproche de sa part), elle est très pressante et me harcèle de déclarations et de messages plein d’amour. Forcément, je craque (la braise était rallumée…) et lui dit que moi aussi j’étais retombé amoureux (plus que je ne l’aurai cru…)
    juin 2016 : on continue notre petite histoire, pleine d’amour et de complicité. On se fait un resto pour son anniv, elle est radieuse et épanouie. Pour elle, c’est génial. Elle repart le lendemain. Elle décide d’acheter un logement dans le coin. Je lui demande pourquoi. Sa réponse : j’ai demandé ma mutation ici car je déprime trop là-bas, j’ai mes amis ici et SURTOUT il y a toi…
    juillet 2016 : n’ayant son logement que fin aout, elle part en vacances chez sa mère. Msg tous les jours (nombre impressionnant et plein d’amour, même une demande d’avoir un enfant de sa part…). Bref, le meilleur des mondes, elle descend un WE et c’est la folie. On est amoureux comme jamais. Et elle me dit que le plus important dans une relation c’est la communication, ce dont je suis d’accord (comme la confiance et la complicité).
    aôut 2016 : évidemment, ça me donne super-confiance en moi. De plus, c’est moi qui lui fait son déménagement pour le garde-meubles. Elle vient vivre chez moi plutôt que chez son amie et ça se passe super-bien. Malgré mon côté mec, bordélique et tête en l’air. Avec son chien (gros effort de ma part). On passe un mois super avec des playas, du « sexe » et des sorties pleines de complicité. Je fais son installation, je participe à sa crémaillère avec tous ses amis, super moment. On a toujours autant de déclarations et de messages d’amours.
    Début septembre 2016 : mais ce bonheur (car c’est le mot exact, grande plénitude dans ma vie) me laisse perplexe. Un matin, je lui laisse une lettre lui expliquant mes doutes et mon manque de confiance en moi. Je reçois un msg plein d’amour, me disant qu’elle m’aime plus que tout, que je suis l’homme de sa vie, que je n’ai pas à me sous-estimer, que l’on ne s’est pas retrouvé pour rien et que quoi qu’il arrive on ne se quittera jamais. Gros coup de boost pour moi et relation toujours aussi complice et intense.
    fin septembre 2016 : départ en mission 15 jours. msg de sa part me disant qu’elle a hâte que je divorce (toujours pas fait mais en cours) pour que l’on se pacse très vite car elle veut finir sa vie avec moi. Mission dure pour moi, mais nos plus que nombreux msg (je lui manque, elle m’aime plus que tout, comme je suis…) donnent le moral. Au retour, c’est génial. La semaine d’après je pars en manip dans le nord et elle en vacances avec son amie. Beaucoup d’appels et de msg pleins d’amour. Bref, tout va bien.
    Dernier WE d’octobre 2016 : elle va voir toute sa famille et me demande de venir. Je refuse, peur d’être mal à l’aise (toujous ce putain de manque de confiance en moi). Malgré tout, nos appels et msg d’amour durant ce WE appaisent ce malaise. Et je me suis senti tellement mal ce WE (car en fait c’est quand on est pas ensemble que je suis mal à l’aise) que je l’ai regretté et lui ai dit. A son retour de WE, tout se passe bien, elle a l’air toujours aussi passionnée et amoureuse. Je lui dit que je lui ai préparé un WE en amoureux et elle est super contente.
    début novembre 2016 : WE sur la côte basque (avec thalasso de prévue) mais météo pourrie. Comme un con je culpabilise pour ça (j’avais tellement envie que ce soit parfait) et j’ai un comportement négatif, de looser. Pourtant, thalasso d’enfer, super-complice, elle m’a pas lâché. Soirée resto avec discussion sur mon manque de confiance et mon côté défaitiste, gros électrochoc pour moi et plein de résolutions pour moi. On s’aime très fort et elle me dit qu’elle ne veut pas me quitter, qu’elle est heureuse avec moi…
    Début de semaine suivante, moins de msg de sa part (c’est con mais je m’y était habitué) donc forcément je me pose des questions (alors que pour moi tout notre amour avait l’air tellement vrai). Donc, plus de je t’aime à profusions me laissent soupçonneux. Forcément, je commence à poser des question et à être étouffant. Mais les réponses sont : je t’aime, je n’ai pas envie de te quitter. Mais elle se fâche sur la clope, comme quoi je lui manque de respect en fumant à côté d’elle. J’en prends compte, vais fumer désormais dehors et lui dis qu’elle aurais dû m’en parler avant.
    Mais, je sens qu’une distance s’est installée. Pourtant, elle continue à m’embrasser, me toucher et me dire « mon chéri ». Malgré tout je continue à être « needy » (c’est con mais quand on doute…) et elle répond toujours par la positive à mes questions.
    mi-novembre 2016 : je pars en manip pour 2 jours, en sentant quand même ce malaise. Mon anniv se passe sur le terrain, elle m’envoie un msg : « bon anniversaire mon chéri, gros bisous et à ce soir, je t’aime ». Ca me fout la patate… Le soir je rentre, mais elle n’a pas l’air super enthousiasmée de me voir… Après un petit repas sympa à la maison, avec petits bisous, autres excuses de ma part. Je lui redemande confirmation pour le samedi (surprise qu’elle avait prévu de me faire) et elle me dit oui. On se couche, bisous et caresses, sans plus car je me suis vite endormi et pas de signes de sa part.
    Le lendemain, boulot mais je pars à midi. j’arrive chez elle, je regarde par la fenêtre pour lui faire une surprise et je la vois écrire. Forcément, je me fais des idées (pourtant je me raccroche au fait qu’elle donne des cours de langue). Je cogne, elle m’ouvre, a l’air surprise de me voir mais pas non plus extasiée (c’était le cas avant). Elle me paye un café, m’embrasse, me carresse les cheveux me dit qu’elle a plein de trucs à faire mais que je peux rester. Sentant le malaise (pas de trace de la lettre qu’elle écrivait), je bois le café vite, me lève pour partir. Elle me raccompagne, me touche, m’embrasse, et là, comme je sens que ça va pas, je lui pose des questions. Elle me répond qu’elle m’aime, qu’il y a des trucs qui la gènent mais qu’elle va essayer de s’adapter. Cru, je lui demande si elle veut qu’on se sépare, elle me dit non. On s’embrasse, je lui dit que je l’appelle ce soir, elle me dit ok. Le soir, pas d’appel, j’essaie mais pas de réponses. Ayant un déclic, je vais voir dans ma boite aux lettres et je trouve son courrier (que j’avais vu écrire). Et là, lettre de rupture avec tous mes défauts (bordélique, fumeur, dépensier, etc…) et nos différences, et qu’on avait pas d’avenir… Gros coup dans la gueule, car si j’avais senti un peu de distance je ne m’attendais pas à ça… Evidemment, j’essaie de l’appeler, pas de réponse. Je lui envoie un sms, elle me répond de ne pas insister, qu’elle avait tout dit, que malgré l’espoir qu’elle avait en nos retrouvailles ça ne marcherait jamais… Donc, imaginez mon état…
    Le lendemain, je vais chez elle, pour la voir, pour discuter. En me voyant elle reste distante, me dit des choses dures (je ne t’aime plus, j’étais pas heureuse, etc…), reste sur ses positions et me dit qu’il n’y aura pas de seconde chance. Même si j’étais au plus mal, j’ai essayé d’encaisser sans avoir l’air trop pathétique. Je suis reparti sans m’énerver. Elle a quand même laché un « mon chéri » pendant la discussion…
    WE très morose pour moi. complètement abasourdi et sous le choc. Mais je sais, malgré ses dire que notre histoire ne peut s’arrêter comme ça… Alors, je lui écris une lettre ( pas une déclaration ni une supplication), en reconnaissant mes torts et les efforts à faire, en expliquant des choses, et en acceptant sa décision tout en proposant des solutions.
    Après un sms sec de sa part me disant qu’elle venait récupérer ses affaires quand je bossais le lundi (on a depuis longtemps les clefs de nos logements respectifs), je laisse mon appart nickel, ses affaires sur la table ainsi que la lettre. Msg de sa part me disant merci pour ses affaires et me demandant de venir récupérer les miennes au plus vite quand elle ne serait pas chez elle.
    Chose faite, même si je n’espérais pas de réponse à mon courrier ça m’a fait chier de ne pas en avoir… J’espère quand même qu’elle a lu ma lettre…
    Donc je suis dans un état émotionnel au ras des pâquerettes. Dur de croire que la femme qui disait m’aimer plus que tout, avec qui on avait tant de projets et qui ne pouvait se passer de moi me laisse comme ça… L’impression d’avoir été pris pour un con et avoir été une relation « tampon » (par rapport à sa dépression).
    Pas de nouvelles d’elle depuis… Désolé pour ce post très (trop ??) long mais ça fait du bien de se lâcher. Je suis désespéré… Sachant qu’en plus d’habiter dans le coin, sa mutation a été acceptée et on se verra au boulot…
    Que faire ? Merci.

Poster un commentaire

L'adresse mail ne sera pas publié